ARCHIVES D'ARTICLES

Langue: FRANÇAIS

Bolivie : les jeunes prennent en main l’ÉdeC

Un public très intéressé a participé à la rencontre sur l’ÉdeC le 18 avril dernier à Cochabamba

Par Belen Velasco

La rencontre sur l’Économie de Communion qui s’est déroulée le samedi 18 avril à Cochabamba (Bolivie)150418 Cochabamba 05 rid a réuni 35 participants. Parmi eux beaucoup de jeunes, dont certains jusqu’alors ne connaissaient pas l’ÉdeC, tandis que d’autres ne participaient plus depuis longtemps aux activités du Mouvement des Focolari. Un bel après-midi, qu’ont enrichi les questions intéressantes des participants et les nombreux témoignages d’expériences vécues dans divers domaines et situations.

L’après-midi a commencé avec la proposition de discuter ensemble d’une situation de travail problématique à laquelle il fallait des solutions : une grande participation a suscité toute une série d’idées et de propositions concrètes.

Le projet de l’ÉdeC a ensuite été présenté, illustré par l’expérience de la naissance d’une entreprise ÉdeC en Bolivie, et par le témoignage de quelques jeunes sur leur travail. Un dialogue très vivant s’en est suivi entre participants, et s’est prolongé durant la pause. 150418 Cochabamba 06 crop ridDans la seconde partie du programme le Dé de l’entreprise a été présenté : il aide à vivre concrètement l’ÉdeC et fait faire continuellement des expériences. John Mundell est intervenu à ce sujet grâce à une vidéo réalisée spécialement pour cette rencontre.

En conclusion, les jeunes ont témoigné avec conviction que l’Économie de Communion est vraiment pour eux une réponse aux problèmes de leurs milieux de vie et de travail. Ils ont raconté leur participation à la Summer School EdeC au Mexique et exprimé leur grand désir de poursuivre dans cette voie.

C’est justement de cette école d’été qu’est né le groupe des jeunes qui a organisé cette rencontre : ils avaient décidé au Mexique 150418 Cochabamba 11 ridd’être eux-mêmes les promoteurs du projet ÉdeC. À la fin de la rencontre ils se sont réunis pour un très beau moment de communion. Leur dénominateur commun était la joie de travailler ensemble avec de tels résultats. L’un d’entre eux a dit sa joie de voir que certains, qui n’étaient plus en contact avec le Mouvement depuis des années, sont revenus par l’économie de communion.

Ils ont proposé de réaliser une rencontre annuelle de l’ÉdeC chaque troisième samedi d’avril, et de se retrouver en petit groupe de promoteurs chaque semaine ou tous les quinze jours, pour partager leurs expériences et continuer de se former à l’ÉdeC. Certaines de ces rencontres pourraient aussi être ouvertes à qui aura exprimé son désir de connaître davantage cette réalité.

150418 Cochabamba 13 ridUne jeune a affirmé avoir été contente de donner son témoignage parce qu’elle ressentait que le moment était venu en Bolivie de communiquer à tous "notre professionnalisme, la jeunesse, l’innocence". Un autre jeune a dit avoir appris davantage en préparant cette rencontre sur l’ÉdeC qu’en lisant des livres, et qu’il sentait qu’on créait quelque chose de grand.
Ces affirmations font comprendre que les jeunes en Bolivie veulent assumer un rôle de premier plan dans l’ÉdeC. Il y a certes beaucoup à faire, mais le désir est grand d’entreprendre ce parcours.

Voir le vidéo de John Mundell sur le ‘Dé de l’Entreprise’.

Image

ARCHIVES D'ARTICLES

Langue: FRANÇAIS

LIVRES, ESSAIS & Media

Langue: FRANÇAIS

Filtrer par Catégories

© 2008 - 2021 Economia di Comunione (EdC) - Movimento dei Focolari
<>creative commons Questo/a opera è pubblicato sotto una Licenza Creative Commons . Progetto grafico: Marco Riccardi - edc@marcoriccardi.it